exposition

Les Eglises

Appel en absence

Elsa Fauconnet

Du 29 janvier 2022
Au 27 mars 2022
Vernissage le 28 janvier 2022
à 18.00

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email

Installations

  • Les samedis et dimanches de 15h à 18h
  • Du lundi au vendredi sur rendez-vous au
    01 64 21 04 33

Centre d’Art Les Églises
Esplanade de la Légion d’Honneur
77 500 Chelles

Entrée libre

Photo: Émile Ouroumov, 2022. Droits réservés | Rights reserved

L'installation est comme le prolongement physique du film : elle est constituée d’objets de décors utilisés dans le film ou d’autres éléments qui ne sont pas présents dans le film mais qui entrent en résonnance avec l’histoire de ce dernier.

Le travail d’Elsa Fauconnet s’élabore toujours autour d’un film court expérimental et d’une installation qui accompagne ce film.

Avec Appel en absence, Elsa Fauconnet fait sortir les fantômes habitants les organes électroniques de nos téléphones portables en mettant en scène une utilisatrice qui pour palier à l’absence ou la disparition d’un être cher, essaye d’établir une conversation téléphonique avec ce dernier. Mais, rapidement, ce contact est parasité et se transforme en un envoûtement durant lequel la magie vient troubler le bon fonctionnement des nouvelles technologies.

Ce qui intéresse l’artiste dans ce projet est l’observation de ce que deviennent nos désirs de communication au travers de la multiplication des interfaces : de quelle manière le corps, les émotions, les sensations tendent à se dématérialiser pour produire une forme de communication de plus en plus spectrale et absurde. D’où son envie de présenter le téléphone portable comme une machine à fabriquer des fantômes à plusieurs niveaux. Un processus au cours duquel se révèle notre singulière et constante capacité humaine à produire des ombres de nous-même, des autres et du monde qui nous entoure.

 

Elsa Fauconnet

Diplômée des Beaux-Arts de Paris (2011) et du Fresnoy (Studio national des arts contemporains), Elsa Fauconnet met en scènes des mondes fantasmés par une humanité en manque de sens. À travers la vidéo (medium de prédilection), la gravure, la céramique et le dessin, elle crée des installations vidéo qui mêlent réalité, fiction, recherches historiques et découvertes scientifiques.