Réparation de la voirie avec le Blow-patcher

Afin de prolonger la durée de vie des chaussées chelloises, la Ville a entamé la réparation des nids de poule, en faisant appel à une entreprise spécialisée, équipée d’un Blow-patcher (enrobeur-projeteur).

Du fait des variations soudaines de températures et du passage non autorisé de poids lourds, les chaussées chelloises subissent de nombreuses dégradations non seulement inesthétiques, mais également dangereuses pour la circulation : nids de poule, faïençage, disparition de joints d’enrobé, etc. C’est pourquoi la Ville a fait appel au mois d’avril à une machine, le Blow-patcher (enrobeur-projeteur), afin de réparer de manière à la fois rapide et durable ces dégradations de voirie.

Le Blow-patcher fonctionne par projection d’enrobé avec trois tailles différentes de gravillons pour des actions sur-mesure. Assurant des réparations solides et durables sans mobilisation lourde de matériel ou de personnel, il permet une application précise sur les zones endommagées grâce à son bras articulé et la réouverture rapide des routes sans risque pour les véhicules.

Durant la première phase, du 15 au 26 avril derniers, de nombreuses rues des quartiers des Coudreaux, de Chantereine et du Centre-ville ont ainsi pu bénéficier de ces réparations. Une deuxième phase est prévue par la Ville afin de poursuivre les réparations.