Vue aérienne de Chelles

L’abbaye royale fondée par Bathilde  au 7ème siècle est étroitement liée au village qui s’est constitué à ses portes, sur lequel les abbesses avaient la domination. Chelles compte dans l’histoire de France comme lieu de résidence des premiers rois de France. Il existe peu de lieux permettant de fixer des repères pour la période mérovingienne. L’abbaye a existé jusqu’à la Révolution. Elle a été détruite et ses pierres ont servi à bâtir des maisons. Certains vestiges de l’abbaye sont visibles dans l’Hôtel de Ville (galerie du cloître, mur de l’abbatiale, bassin du 13ème siècle) et à ses abords (églises Saint-Georges et Sainte-Croix, Parc du Souvenir).

Les églises jumelles Saint-Gorges et Sainte-Croix  représentent le vestige de l’abbaye le plus complet. L’église Saint-Georges aurait été fondée dès le 6ème siècle, sur l’emplacement d’une villa royale mérovingienne. Puis Bathilde, veuve de Clovis II, fonde au même endroit un monastère consacré à la Sainte-Croix, en 661-662. La chapelle Sainte-Croix abrite les restes de la crypte Sainte-Bathilde. Sainte-Croix servait d’église aux moines, alors que Saint-Georges avait un rôle de basilique funéraire adjointe à l’église abbatiale, puis érigée en paroisse au 13ème siècle, époque de sa reconstruction. Après 1794, les églises sont profondément transformées par leurs occupations successives (auberge, granges et greniers à grains, logements, commerces, magasins d’ameublement…) avant d’être abandonnées dans les années 1970. Classées Monuments Historiques en 1984, les Eglises ont connu de graves problèmes de stabilité, puisque construites sur des terrains humides. Des travaux ont permis de les préserver. Aujourd’hui, les églises Saint-Georges et Sainte-Croix abritent « Les Eglises », le centre d’art contemporain de la Ville de Chelles.

Hôtel de la Cave
Le Grand hôtel de Chelles, ou Ferme de la Cave, était l’une des plus importantes et ancienne maison de Chelles. Les premiers témoignages la datent de 1399. Elle a longtemps marqué la limite de Chelles. Le bâtiment doit probablement son nom à la cave située sous la construction principale, élément exceptionnel à Chelles en raison des risques d’inondation. On peut encore distinguer à l’extérieur le caractère classique du bâtiment avec ses gardes-coprs en fer forgé, ses toits de petite tuile et ses bornes de pierre.

Le service archéologique municipal

Ce service a pour but la restitution de l’histoire de Chelles et de ses habitants à travers les vestiges enfouis dans le sol.

Le service archéologique a également pour objectif la mise en valeur du patrimoine historique de la commune au moyen de publications, plaquettes, articles, exposés, expositions.

Quelles sont ses missions ?
Connaître le patrimoine archéologique de la commune :

  • en tenant à jour une carte des risques archéologiques
  • en surveillant les travaux touchant au sous-sol
  • en organisant des fouilles archéologiques à l’emplacement des nouvelles constructions situées sur – des sites reconnus
  • en étudiant le mobilier qui y a été découvert

Contact : Christian Charamond | Musée Alfred Bonno | Tél : 01 64 72 65 80