tilleul

Localisation : #D10

Nom : Tilleul de Henry, Tilia henryana.

Durée de vie : environ 400 ans.

Classification phylogénétique : Arbre feuillu, Angiosperme, entomophile, hermaphrodite.

Famille : Tilia.

Taille & Port : Cette espèce produit de petits arbres de 10 à 15 m de haut, (20 à 25 m dans ses provinces d’origine, en Chine), au port plutôt étalé.

Répartition : Introduit à l’ouest de la Chine par Ernest Wilson en 1901, l’espèce est native aux provinces de Anhui, Henan, Hubei, Hunan, Jiangsu, Jiangxi, Shaanxi, et Zhejiang.

Multiplication : Par greffe sur des tilleuls sauvage ou par semis à l’automne ou au printemps.

Intérêt : Le tilleul de Henry est un arbre d’ornement et d’ombrage, bien plus adapté à la plupart des jardins que les tilleuls classiques, qui deviennent rapidement imposants.  De plus, il est très apprécié des apiculteurs, pour sa floraison mellifère et très tardive.

Propriétés :

Utilisation : Sa floraison abondante en fait une plante mellifère remarquable. Plante médicinale,

Fleurs en tisanes, réputées calmantes, antispasmodiques, sudorifiques ;

Feuillage. Ses feuilles aux nervures marquées sont caduques, simples, cordiformes et longuement dentées. Portées par un pétiole tomenteux et jaune, de 3 à 5 cm, elles sont de couleur verte, brillantes au revers feutré de blanc, et débourrent avec une coloration rouge cuivrée originale. Leur bordure ciliée leur donne un aspect de plante carnivore qui rappelle la bordure de la feuille d’érable.

Fleurs, fruits : La floraison donne des grappes de fleurs blanc crème, parfumées, très abondantes en automne. Sa floraison est donc tardive (à partir d’août).

Le fruit est une samare.

Écorce : écorce gris pâle et fissurée.

Bois : aubier découpé en minces morceaux contre les rhumatismes

À savoir :

Cet arbre a été nommé ainsi en hommage au botaniste et sinologue Irlandais Augustine Henry.