orme ulmus

orme ulmus illustrationLocalisation : #D1

Nom: Orme Champêtre, Ulmus minor.

Sa durée de vie est d’environ 500 ans.

Classification phylogénétique :

Arbre feuillu, Angiosperme, Anémophile, Hermaphrodite.

Famille :  Ulmacées.

Taille & Port :

La forme naturelle est théoriquement un arbre élancé, haut de 35 m, au tronc droit et au houppier arrondi en dôme. Quelques-uns ont résisté, ce qui peut donner espoir quant à leur descendance.

Mais à cause de la graphiose, on le encontre le plus souvent sous forme d’arbuste : des ormes tronçonnés à la base qui rejettent de souche, formant un arbuste aux multiples branches basales à la manière d’un noisetier.

Les feuilles sont alternes, au limbe arrondi et finement denté, longues de 8 à10 cm,

Elle se différencie de l’aulne ou du noisetier par leur forme asymétrique côté pétiole.

Les fleurs sont petites et assez insignifiantes.  L’arbre produit des graines ; des petites samares.

Répartition :  Il s’agit d’une espèce communément établie à des altitudes modestes sur des sols calcaires et secs, souvent à l’état subspontané.

Comment multiplier l’orme champêtre ? La forme indigène se reproduit par semis.  On peut espérer que les ormes restés debout après la graphiose sont sélectionnés sur une meilleure résistance et donneront des descendants également résistants. Le mieux est de semer les graines dès leur maturité.Les formes horticoles se multiplient par boutures ou marcottage. Les boutures sont prélevées sur les rameaux de l’année, en novembre, l’enracinement est favorisé par l’hormone d’enracinement.

Particularité de l’espèce Ulmus minor : Bois dur, dense, résistant à l’humidité, utilisé en charpente, menuiserie, ébénisterie et tournerie. Excellent bois de chauffage. Les feuilles et les écorces ont des effets astringents, stimulants, sudorifiques, diurétiques.