Isabel Ahumada

Depuis trois ans, chaque vendredi, le soleil au travers du sourire et de la bonne humeur d’Isabel emplissait, quel que soit la saison, la salle de cours de l’université inter-âges.

Ses élèves, ses collègues l’attendaient avec impatience. Femme de cœur, d’exception, les valeurs éducatives, pédagogiques étaient siennes.

Attentive aux tracas des uns et des autres, c’est souvent en musique et en chanson que la journée se terminait. Elle était force et douceur, guidée par un sens inné de la transmission, cette année c’était quatre cours qu’elle assurait avec passion et patience.

Sa motivation lorsqu’elle a franchi la première fois les portes de l’UIA était le désir de transmettre sa langue maternelle mais aussi de s’engager pour la ville de Chelles, la ville où elle a fait grandir ses trois garçons, la ville où elle a réalisé ses projets, sa vie.

Elle a réussi son pari, celui de participer activement à la vie culturelle de Chelles.

Partie trop vite, partie trop tôt, c’est un grand vide qu’elle laisse aujourd’hui. Personne n’oubliera Isabel, son sourire, sa joie de vivre. Son Chili natal et sa voix chantante vivront en nous.

Elle ne franchira plus la porte de l’UIA, mais les souvenirs resteront, son empreinte n’est pas prête de s’effacer.

 

**Madame Ahumada est arrivée en France en 1988 , elle avait obtenu une bourse pour faire un doctorat à Besançon

Elle s’est installée a Chelles en 1992