Sportif émérite, il débute une carrière de bénévole en 1960.

A cette date, il rejoint l’USO et encadre les jeunes de la section basket-ball. Jusqu’en 1995, il occupera plusieurs fonctions au sein de l’association : entraîneur, vice-président puis président.

Durant cette période, trois nouvelles sections verront le jour : jogging, sport pour tous, tir à l’arc, qu’il présidera. Il participera à la création de trois autres nouvelles sections : le baseball, la boxe thaï et le rugby. Ces nouvelles disciplines et l’ambiance qui règne dans les clubs attirent de plus en plus de pratiquants et le nombre de licenciés passe de 200 à 500.

 Il a également à son actif la création de grands événements festifs et sportifs :

En 1964 les Foulées de l’Amitié.

En 1989, la fête sportive des enfants.

 Parallèlement Henri Bianco s’est investi dans de nombreuses manifestations locales comme les tournois de football, le Sidaction, la soirée des Sportifs (aujourd’hui les Lumières du sport), le Téléthon…

 De 1996 à 2000, il participe à la création d’un Office Municipal des Sports et dès l’assemblée constitutive, il est élu président. Un poste qu’il est obligé de quitter pour des raisons de santé.

 Sa carrière de sportif et de bénévole est jalonnée de médailles et de trophées : médaille de la Ville, médaille de bronze Jeunesse et Sports, médaille de la Fédération sportive et gymnique du travail, trophée du sport pour tous »

La communauté sportive chelloise gardera en mémoire ce chellois d’exception qui a fait vibrer le sport chellois durant tant d’années.