erable

erable illustrationLocalisation : #D2, D3

Nom : Erable sycomore, Acer pseudoplatanus.

Sa durée de vie est de 600 ans.

Classification phylogénétique :

Arbre feuillu, Angiosperme, Entomophile, Hermaphrodite ou unisexué.

Famille : Acéracées.

Taille & Port : 12 à 30m, voire plus Ø 1.50 à 2m, arbre au tronc rectiligne, port arrondi puis étalé à cime dense très ramifiée.

Répartition : Origine : dans les bosquets des vallées humides, le long des cours d’eau, dans les forêts mixtes de l’Europe occidentale remontant jusqu’à la Mer Baltique.

Multiplication : Semis, bouture en début d’été ou greffe, Plantation à l’automne.

Utilisation en porte-greffe : Toujours choisir un porte-greffe adapté au greffon. Les sujets greffés se reconnaissent à la présence d’un Bourrelet de greffe au point de greffage.

Intérêt : Ornemental, Son bois.Très utilisé comme essence de reboisement car sa croissance est rapide et son bois de grande qualité.

Propriétés :

Feuillage : caduc, vert sombre, virant au jaune d’or à l’automne, revers glauque et pubescent sur le pourtour des nervures lui donnant un aspect grisâtre. Feuilles opposées, palmées (10 à 16cm) à 3,5 ou 7 lobes irréguliers, cordiformes vers la base, à marge grossièrement dentée, pourvues d’un long pétiole.

Fleurs : Les fleurs sont hermaphrodites ou unisexuées dans une même inflorescence.

Fruits : vers la 20ème année, dirigée vers le bas, samare double ailée à coques velues, (3 à 5cm de long) formant un accent circonflexe. Comme pour toutes les samares, la dissémination des fruits se fait en partie par l’action du vent.

Ecorce : lisse d’un brun grisâtre se desquamant en vieillissant.

Sève : La petite histoire raconte que durant l’ère napoléonienne des tentatives ont été faites pour extraire du sucre de sa sève.

Bois : Son bois clair et dur est recherché pour la fabrication d’instruments de musique, Pour la confection de meubles et de parquets. Le sycomore est un arbre forestier de valeur.