Espaces verts : plan sur un jardinier de la ville

Afin de favoriser la biodiversité , la ville de Chelles renouvelle ses prairies fleuries : mélanges de plantes annuelles (bidens, centaurées impériales, zinnias rouges…) qui sont semés dans le Parc du Souvenir, sur le Rond-Point Bobby Sand, sur la route de Claye et au niveau du centre commercial Terre Ciel. Un choix qui allie l’utile à l’agréable !

fleurissement de la ville : vue sur des fleurs

Ces prairies fleuries diversifiées sont réalisées autour de quatre types de compositions :

Pastel d’été :  mélange composé de Zinnia, Cosmos, Echwim

Prestige  :  mélange composé de Calendula, Zinnia, Tagetes

Nova deco : mélange composé de Cosmos, Linum, Centaurea

Novaride : mélange composé de Centranthus ruber, Dianthus amurensis, Achillea millefolium

Cet aménagement paysager est réalisé dans le cadre de ce que l’on appelle la gestion différenciée. Elle constitue une réelle alternative au classique gazon, est en fleurs toute la belle saison et réclame peu d’entretien.

Orientée vers l’éco-jardinage, les prairies fleuries attirent les papillons, les abeilles, les oiseaux et autres petits animaux utiles aux plantes.

La gestion différenciée est une façon de gérer les espaces verts en milieu urbain qui consiste à ne pas appliquer à tous les espaces la même intensité ni la même nature de soins. Cette gestion s’inspire de techniques de gestion douce ce qui permet de conserver au sein de la ville des refuges pour la biodiversité.

Outre ces prairies, le fleurissement estival c’est  : 38400 annuelles et 2000 vivaces plantées en massif et reparties en 52 points de fleurissement. Chaque massif à sa thématique avec une concordance de coloris avec les suspensions pour  les sites qui en possèdent. On compte aussi 950 m² de tapis fleurs sur la commune.

  • Et aussi :

– Jardin du cloître

Replantation de 700 vivaces dans le jardin au printemps à l’identique du projet initial. Une réfection partielle des fascines en châtaigner est prévue.

– De nouveaux arbres dans la ville

Suite aux travaux actuellement en cours rue Gambetta, 27 arbres seront supprimés (dégradés par les chocs et les tailles répétées) et 37 seront replantés au total. On pourra y voir une vingtaine de poiriers d’ornement, des frênes à fleurs, des frênes rouges et des hêtres pourpres.