Réserve naturelle des Iles Mortes  : 5 ha

Site du Sempin  : 24 ha

Ce site est situé pour partie sur Montfermeil (3 ha) et pour le reste sur Chelles (18 ha), actuellement propriété de Saint Gobain (anciennement Poliet). Le site est complété par le secteur des Nonettes sur environ 8 ha.
Le site culmine à une altitude d’environ 100 m et domine la plaine de Chelles, il fut par le passé exploité sous forme de carrières de gypse et de glaise. Dans les années 2002 à 2005, des travaux de remblaiement ont été réalisés, ainsi qu’un modelage du site en vue d’aménagement futur d’un espaces verts de loisirs (travaux réalisés pour la société Saint Gobain).
La site fait parti d’un ensemble paysager : le croissance vert de la région Ile-de-France, en lien avec la Montagne de Chelles.

Site du Mont Guichet  : 120 ha

Ce site appelé également Côte du Beauzet, sa superficie totale est de 90 ha, il a pour propriétaire principal le groupe Saint Gobain.
Le site a fait l’objet de plusieurs classements : une ZNIEFF de type 1 (Zone naturelle d’intérêt écologique floristique et faunistique), d’un ENS (espace naturel sensible) doublé d’un PRIF (périmètre régional d’intervention foncière).

Les bords de Marne

espaces naturels : vue sur bords de marneLieu privilégié de promenades pour les chellois, les bords de Marne ont fait l’objet d’aménagements inscrits dans le programme de préservation et de mise en valeur des espaces naturels de la commune ayant pour objectifs de prévenir des risques d’inondation, de protéger les berges de la rivière et des îles contre l’érosion.
Les berges aménagées se situent quai Auguste Prévost (depuis le pont de Gournay), quai des mariniers jusqu’à l’extrémité de l’avenue des Iles Mortes (en limite de la base nautique de Vaires). C’est à cet endroit que se trouve la passerelle flottante qui relie la rive nord de la Marne (Chelles et Vaires) à la rive sud (Champs et Noisiel) inaugurée en 1999. Conçue en aluminium et en bois, elle repose sur deux flotteurs et deux piliers. Elle est démontée en hiver afin de ne pas subir les éventuelles crues de la Marne.