Zone 30 en centre-ville

Circulation et stationnement : zone 30 en centre-ville

Chelles a élargi le périmètre de sa zone 30 à l’ensemble centre-ville pour accroître la sécurité des cyclistes, piétons, riverains mais également afin de réduire le bruit et la pollution.

Circulation et stationnement : zone 30Il est donc interdit de rouler à plus de 30 à l’intérieur du périmètre délimité au nord par la rue Alexandre Bickart et la route de Montfermeil, à l’est par les rues marquant la limite avec la commune de Gagny, au sud par l’avenue du Général de Gaulle et à l’ouest l’avenue François Mitterrand .

Cette décision est issue de la conjonction de plusieurs facteurs. Une circulation qui s’accroit en centre-ville, confirmée par des comptages et des limitations de vitesse pas toujours respectées par les automobilistes – après plusieurs contrôles, environ 6% en moyenne roulent au-dessus de 50 km/h.

Dans quelques rues , la vitesse sera  même réduite à 20 km/h  et deux seront piétonnes .  Il s’agit de la rue Raymond Counil , la circulation sera autorisée aux seuls riverains et aux véhicules de secours et de services et de l’allée Alexis Legrand  sur laquelle cependant la circulation des bus, taxis et véhicules de service reste permise.
Les zones de rencontre  concernent treize artères : rue Berteaux dans la partie comprise entre l’avenue du maréchal Foch et l’avenue de l’Agent Schoenfeld, allée des Roses, avenue Serge, rue des Tilleuls, allée de Wagram, avenue Marthe, rue Ferdinand Dosmond, rue Franck Hémon, allée des Charmes, allée des Saules, allée des Ifs, Allée des Ormes et rue Sauer. Ces espaces permettent la circulation de tous les usagers. Les piétons sont autorisés à circuler sur la chaussée, sans y stationner et bénéficient de la priorité sur les véhicules.

De nombreuses communes en région parisienne ont déjà adopté ce dispositif et tirent un bilan positif de cette nouvelle réglementation.
A titre d’exemple, Fontenay aux Roses est devenue la ville la plus sûre des Hauts de Seine selon la Sécurité routière. Le nombre d’accidents a été divisé par trois avec seulement dix accidents légers en 2011. Le risque de mortalité pour un piéton heurté par un véhicule à 30km/h est de 15 %, il passe à 85 % à 60km/h, mais il n’a plus aucune chance de survie au-delà de 60 km/h.

Outre une sécurité accrue pour tous les usagers de la route, réduire de 20 km/h la vitesse de circulation sur une voirie urbaine dotée d’un revêtement standard permet de baisser le bruit d’environ 3dB, ce qui représente une amélioration perceptible de l’environnement sonore tant pour les riverains que pour les passants. Le gain est similaire à ce qui pourrait être obtenu en divisant par deux le volume de la circulation.

Plan zone 30 centre-villeRouler à 30 km/ c’est donc moins de risque  et moins de bruit .

Télécharger le plan de zone 30km/h en centre-ville