Sophora du JaponSophora du Japon « Pendula », Sophora japonica

Localisation : #A17 | Durée de vie : 500 ans

Classification phylogénétique :  Arbre feuillu, Angiosperme, Entomophile, Dioïque

Famille : Fabacées

Taille & Port : Variété à port pleureur de 4 à 5 mètres de haut.

Répartition : Origine : Chine, Corée. Il a été introduit en Europe en 1747 par le Père d’Incarville.

Multiplication : Semis et greffage. Utilisation en porte-greffe : les sujets greffés se reconnaissent à la présence d’un bourrelet de greffe au point de greffage.

Intérêt : Ornemental, utilité, mellifère, cosmétique.

Propriétés : Ornemental : à fleurs mais principalement cultivé pour son feuillage. Utilité : utilisation des boutons floraux pour teindre la soie en jaune. Mellifère source de miel : les fleurs sont parfumées et surtout très mellifères, ce qui lui vaut le nom d’arbre à miel car les abeilles les adorent. Cosmétique : les fleurs sont employées dans des produits cosmétiques.

Feuillages : Feuilles caduques, pennées, avec des folioles lancéolées, brillantes et vert foncé.

Les feuilles : Les panicules de fleurs couleur jaunâtre surviennent chez les arbres âgés d’au moins 20 ans.

Fruits : En gousse cylindrique ou à 4 ailes, étranglée entre les graines, tardivement ou non déhiscente.

Ecorce : Crevassée, elle est de couleur brun très clair.

Bois : Coeur brun-jaune. Excellent bois d’oeuvre aux propriétés mécaniques élevées (sauf la résistance aux chocs), bois de mine, charpente, poteaux, bon bois de menuiserie et d’ébénesterie et construction navale. A savoir : distinction par rapport au cèdre du Liban : le cèdre de l’Atlas a des très pointues, vert sombre, plus longues mais plus nombreuses (30 à 40). Les jeunes rameaux sont longs, fins, gris jaunâtre et nettement pubescents. Le cèdre du Liban a des aiguilles vert foncé à bleuté et plus longues mais moins nombreuses (10 à 20).

A savoir : Son nom provient de l’arabe sophora qui est un substantif désignant un arbre aux fleurs papilionacées.