Les enfants-élus du CME à la semaine de l'audition

 

Pour la journée nationale de l’audition 2017, les élus-enfants ont visité l’exposition présentée dans le hall de l’Hôtel de Ville.

Ils ont prêté une oreille attentive aux explications et conseils donnés par Elisabeth Peltier, audioprothésiste au centre Chelles Surdité qui a abordé les risques auditifs liés à une mauvaise utilisation des écouteurs, lecteurs MP3 et téléphones portables.

Ils ont pu également échanger avec Monsieur Latour, qui a témoigné sur les acouphènes et l’hyperacousie* dont il est victime depuis un traumatisme sonore survenu à son travail. Depuis, il ne supporte plus aucun bruit.

Les écouteurs sont utilisés par des personnes de plus en plus jeunes. Aujourd’hui 9% des français souffrent d’une perte auditive dont 1 jeune sur 5, 15% des français ont des acouphènes et les études montrent que certains enfants ont des oreilles de plus de 40 ans.

Comment préserver son capital auditif ?

  • S’éloigner des sources de bruit (enceintes)
  • Mettre le volume le plus bas possible
  • Protéger ses oreilles dès qu’il est possible de le faire par un casque ou des bouchons
  • Ne pas écouter de la musique plus d’une heure par jour
  • Ne pas s’endormir avec de la musique

Pour plus d’informations : www.journee-audition.org

 

*Acouphène : bruits que l’on perçoit en permanence dans l’oreille ou dans la tête quand le cerveau fonctionne bien mais que les oreilles ont été abîmées

 Hyperacousie : hypersensibilité de l’oreille caractérisée par une perception excessive des sons